La gestion de la pandémie au féminin par Dominique Ringler, Fondatrice du cabinet de conseil & coaching Wingsfromwithin

La gestion de la pandémie au féminin est une source d’inspiration et de légitimité sur écran géant pour tous les dirigeant.e.s de par le monde!

Le sentiment d’imposture, le besoin inatteignable de perfection, la crainte de montrer ses émotions et apparaitre vulnérable, la peur du jugement, le sentiment de culpabilité qui accompagne la prise de décisions difficiles, le sont autant d’obstacles sur le chemin des femmes leaders qui freinent l’activation et le rayonnement de leurs talents et de leur puissance profonde et singulière.

Il y a bientôt un an un virus microscopique vient renverser nos repères et nous met tous à égalité face au risque de mort. Comment gérer cette crise sans précédent ?

Écrit en chinois, le mot « crise » se compose de deux caractères: l'un représente le danger et l'autre l'occasion à saisir. Face à la complexité de la situation mêlant experts, politiciens, citoyens, soignants, des femmes leaders ont agi à partir d’elle-même sans chercher à s’intégrer dans le modèle ou le moule de la culture dirigeante dominante. Et elles ont réussi. Ramenées à l’entreprise quelles sont les attitudes et compétences opportunes que les femmes et les hommes leaders peuvent dès lors s’approprier pleinement, voire revendiquer dans l’exercice d’un leadership performant?

 

Flashback sur ma propre expérience de dirigeante. En 1995, j’étais la plus jeune et la seule femme DG de grande agence de pub. Je me suis retrouvée confrontée seule à ces mêmes obstacles et sans modèle de leadership féminin incarné autour de moi.  Sans préparation à la fonction de leader, j’ai caché ma vulnérabilité et ignoré mes besoins. Mon équilibre personnel devint précaire. Par la suite j’ai découvert une mentor en la chorégraphe et danseuse pionnière Martha Graham (1894-1991). Au fil des ans j’ai fait intimement mienne une de ses invitations:  prendre conscience de notre singularité et rester totalement ouverts et en lien avec nos élans profonds. Oser être soi et agir à partir de ses valeurs, de ses convictions en dehors de la pression du milieu social, des modèles et normes établis.  Un vaste chantier pour accoucher de soi-même et trouver enfin une sérénité durable.

 

En entreprise la plupart des femmes que je rencontre souhaitent aujourd’hui réunir la femme et la leader en elle pour ce leadership ‘nourri à la sève de soi’ planté dans un terreau riche d’expériences, d’expertises partagées et de rencontres. 

Comment y arriver ? Dans un premier temps, prendre le temps de tourner son regard vers l’intérieur, quitter la comparaison mortifère, accueillir et assumer toutes ses pépites avec leurs irrégularités si singulières. Dans un second temps, agir alignée avec ce qui à nos propres yeux nous fonde profondément en valeur. Et c’est là dans le passage à l’action que le bât blesse une seconde fois. Cet exercice réveille des peurs et demande du courage pour les surmonter.  Dans ma pratique l’exemplarité s’avère un levier puissant pour oser se projeter et le courage une qualité nécessaire pour s’exposer et agir à partir de ses ressorts intérieurs. Marcher à son rythme et le temps nécessaire dans les pas d’une source d’inspiration légitime à ses propres yeux, rien de tel pour entrer en résonance avec ce qui est déjà là et qui ne demande qu’à être activé.

Face à cette triple crise (sanitaire, économique et sociale) des femmes publiques ont porté avec succès la plus haute responsabilité de préserver la vie et ce en avançant en partie à l’aveugle. Arrêtons-nous sur quatre dimensions de leadership devenues exemplaires :

Solliciter la collaboration, la participation et la solidarité

La chancelière Angela Merkel pose déjà le18 mars : « …70% de la population va contracter le virus. Nous allons travailler ensemble à se protéger les uns les autres »

Agir avec empathie, amour et compassion

Erna Solberg, la première ministre norvégienne a tenu une conférence de presse dédiée uniquement aux enfants de son pays: « c’est normal d’avoir peur et moi aussi ça me manque de serrer mes amis dans les bras » .

Décider avec fermeté et garder son cap

En janvier 2020, Tsai Ing-wen à Taïwan a mis en place 124 mesures pour bloquer la propagation, dont le testing et le traçage sans avoir à recourir au confinement. 9 décès au 10 février 2021.

Informer avec clarté, transparence et dans la proximité  

A la tête de la Finlande, Sanna Marin réussit à mobiliser les influenceurs des médias sociaux pour diffuser des faits concrets sur la gestion de la pandémie. Reliant le  fond et la forme Jacinthe Ardern Première de Nouvelle-Zélande a tenu de son canapé et en sweatshirt des sessions vidéos ‘facebook live’ quotidienne sur le thème  « restez à la maison, sauvez des vies » 

 

Dans un mode « survie » d’anxiété, d’épuisement familial, de stress professionnel ce sont les compétences d’intelligence émotionnelle (authenticité, transparence, temps ‘longs’ d’écoute et de verbalisation des doutes et difficultés éprouvées) et d’intelligence relationnelle (lien social réinventé, entraide et solidarité) qui se sont avérées les plus efficaces.

 

Du coup, en mode ‘post-crise’ doit-on craindre un retour aux comportements associés au paradigme de compétition ? Souhaitons vivement que les femmes - qui portent la vie dans leurs chairs, prennent toute leur place pour contribuer à inventer une éthique managériale axée sur préservation et donc la collaboration avec toutes les parties prenantes du vivant.

 

Suite à ma première vie dans la pub et à l’université, je fonde Wingsfromwithin, un cabinet de conseil & coaching. En 2002 je cofonde le chapitre belge de ICF (International Coaching Federation). Mon identité professionnelle : sage femme. Mon apport en création de valeur : accompagner la naissance de l’être unique que nous sommes chacun. Cet être qui a parfois tant de mal à prendre sa juste place, se sent opprimé, rejeté par cette autorité intérieure qui nous habite, nous critique et nous juge. Or oser pleinement exister soi, c’est donner aussi en miroir la permission aux autres. Condition nécessaire pour un leadership qui devra être sincère, partagé et opérer dans la confiance.

Other news